L’énergie se divise en trois groupes :
Dans   la   pratique   de   l’Aikido,   il   faut   prêter   une   attention   particulière   à   la   maîtrise   du   KOKYU (circulation   du   Tsri),   la   pratique   des   fondamentaux   sur   la   respiration   ne   consistant      pas   à renouveler   l’air   des   poumons   ou   à   en   rejeter   les   impuretés,   il   est   indispensable   de   développer   la faculté de dynamiser le Tsri. Lorsque   l’on   parvient   à   ne   former   qu’un   avec   la   nature   qui   nous   environne,   le   corps   ayant   ainsi été   rempli   d’un   Qi   vigoureux,   il   devient   possible   de   développer   une   puissance   qui   dépasse l’imagination.   Cette   force   n’est   pas   la   nôtre,   c’est   la   force   qui   nait   de   l’union   des   énergies   Céleste et Terrestre.
Union des énergies Énergie Iong
L’ENERGIE IONG : dite des « nourritures » Cette   énergie   qui   circule   partout   dans   nos   organes   nait   dans   l’estomac   au      niveau du   foyer   médian.   Elle   fait   le   tour   de   l’organisme   en   29   minutes.   Elle   accomplit   50 cycles   dans   une   période   de   24   heures,   elle   se   distribue   dans   nos   organes   à   des heures précises.
Fonctions avancées Un Art Martial Différent Un Art Martial Différent Un Art Martial Différent Un Art Martial Différent Un Art Martial Différent Un Art Martial Différent Concepts Concepts L’Aikido L’Aikido L’étiquette L’étiquette L’esprit L’esprit Les règles Les règles Le Staff Le Staff vidéos vidéos Contact Contact Le Club Le Club L’actualité L’actualité
CONCEPT FONDAMENTAUX : Les 3 énergies vitales Johnny ROULET : 7ème Dan
Ciel Terre Homme
On   ne   peut   songer   à   la   matière   vivante   sans   songer   à   la   notion d'énergie.     L'être     vivant     travaille,     remue,     pense,     il     est     le transformateur     de     deux     sortes     d'énergie     qui     guident     et nourrissent    la    nature.    Les    énergies    du    ciel    (la    lumière,    l'air, l'eau,   le   vent   et   les   "   influx   du   cosmos   ")   et   les   énergies   de   la Terre.   (les   céréales,   les   fruits   et   tous   les   produits   que   nous connaissons)   L'homme   est   comme   un   arbre   dont   les   branches et   les   feuilles   recueillent   l'énergie   du   ciel,   et   dont   les   racines puisent    dans    la    Terre    les    énergies    de    la    profondeur.    Une troisième   énergie      nait   de   la   coexistence   avec   un   être   de   sexe opposé    :    l'énergie    intersexuelle.    Il    ne    s'agit    pas    d'échanges sexuels,   mais   de   l'équilibre   qui   apparaît   au   contact   d'un   pôle opposé dans la notion inn-yang. Le symbole montre les trois foyers qui transforment les énergies célestes et terrestres :
On   ne   peut   songer   à   la   matière   vivante   sans   songer   à   la   notion   d'énergie. L'être   vivant   travaille,   remue,   pense,   il   est   le   transformateur   de   deux   sortes d'énergie    qui    guident    et    nourrissent    la    nature.    Les    énergies    du    ciel    (la lumière,   l'air,   l'eau,   le   vent   et   les   "   influx   du   cosmos   ")   et   les   énergies   de   la Terre.   (les   céréales,   les   fruits   et   tous   les   produits   que   nous   connaissons) L'homme   est   comme   un   arbre   dont   les   branches   et   les   feuilles   recueillent l'énergie   du   ciel,   et   dont   les   racines   puisent   dans   la   Terre   les   énergies   de   la profondeur.   Une   troisième   énergie      nait   de   la   coexistence   avec   un   être   de sexe   opposé   :   l'énergie   intersexuelle.   Il   ne   s'agit   pas   d'échanges   sexuels, mais   de   l'équilibre   qui   apparaît   au   contact   d'un   pôle   opposé   dans   la   notion inn-yang. Le symbole montre les trois foyers qui transforment les énergies célestes et terrestres :
Le Ki
On   ne   peut   songer   à   la   matière   vivante   sans   songer   à   la   notion d'énergie.     L'être     vivant     travaille,     remue,     pense,     il     est     le transformateur     de     deux     sortes     d'énergie     qui     guident     et nourrissent    la    nature.    Les    énergies    du    ciel    (la    lumière,    l'air, l'eau,   le   vent   et   les   "   influx   du   cosmos   ")   et   les   énergies   de   la Terre.    (les    céréales,    les    fruits    et    tous    les    produits    que    nous connaissons)   L'homme   est   comme   un   arbre   dont   les   branches et   les   feuilles   recueillent   l'énergie   du   ciel,   et   dont   les   racines puisent    dans    la    Terre    les    énergies    de    la    profondeur.    Une troisième   énergie      nait   de   la   coexistence   avec   un   être   de   sexe opposé    :    l'énergie    intersexuelle.    Il    ne    s'agit    pas    d'échanges sexuels,   mais   de   l'équilibre   qui   apparaît   au   contact   d'un   pôle opposé dans la notion inn-yang. Le symbole montre les trois foyers qui transforment les énergies célestes et terrestres :
Toutes   ces   énergies   pénètrent   dans   le   corps   et   se   transforment par   une   sorte   de   transducteur   nommé   le   Ki.   Cette   transformation est   nécessaire   pour   que   le   corps   puisse   profiter   utilement   de ces   apports   extérieurs.   Le   Ki   se   définit   ainsi   :   "   c'est   la   force   qui soulève   le   couvercle   de   la   marmite   où   bout   le   riz   sous   l'effet   de la chaleur et de l'eau ". Le Ki est donc un transformateur d'énergie et non pas l'énergie elle-même.
L’ÉNERGIE TSING : dite « ancestrale »  Il s’agit d’un véritable « compte en banque » que tout individu tient de ses géniteurs.  Elle prend naissance dans le foyer inférieur au niveau de la fonction noble du rein :  testicules, ovaires et surrénales. On n’a pratiquement aucune action possible sur  cette source d’énergie.  Énergie Tsing Énergie wei
L’ÉNERGIE WEI : dite « défensive » Elle    nait    essentiellement    dans    le    foyer    supérieur    (poumons),    mais    une    partie provient   du   foyer   inférieur   (gros   intestin).   L’énergie   Wei   effectue   aussi   50   cycles   en 24   heures,   mais   elle   fait   25   tours   dans   la   partie   yang   (superficielle)   le   jour   et   25 tours   la   nuit   dans   la   partie   inn   (profondeur).   Elle   défend   l’organisme   contre   les agressions externes : froid, chaleur, vent, sécheresse et humidité.
Les cinq degrés de l’accomplissement de Soi Les cinq degrés de l’accomplissement de Soi Accueil Accueil